Un atelier stratégique sur l’impact du SIG a mobilisé tous les acteurs du projet SIG de la CIF le 09 mai 2019 à Ouagadougou.

Le 09 mai 2019 s’est tenu à Ouagadougou, un atelier stratégique de la CIF sur le thème « Les impacts du nouveau SIG sur les structures organisationnelles, techniques et opérationnelles de la CIF et de ses réseaux membres ».

La rencontre a connu la participation de différents acteurs du projet SIG de la CIF, notamment : les Directeurs Généraux des Réseaux membres de la CIF, les Présidents des Conseils d’Administration, les Présidents des Conseils de surveillance, les Directeurs centraux de la FCPB, les représentants de l’équipe projet de la FCPB, l’équipe du projet SIG de la CIF, le Directeur Général de la CIF et l’AMOA. (Confère liste de présence).

Le thème de l’atelier s’est déroulé en quatre sections :

  • Section 1 : contexte et objectifs de l’atelier, présentée par le DG de la CIF, monsieur Alou SIDIBE ;
  • Section 2 : présentation du projet et point sur l’avancement, par le Directeur du Projet, Monsieur Cheick Oumar Tidiane KEITA ;
  • Section 3 : synthèse des impacts et Cible organisationnelle, présentée par Messieurs Daniel K. KPOGO EKLU, Responsable du Chantier Processus et Procédures et Samir SLAMA, Consultant AMOA
  • Section 4 : Structuration des chantiers de travail, par Monsieur Samir SLAMA, Consultant AMOA.

L’atelier vise entre autres les objectifs suivants : présenter les nouveautés et la valeur ajoutée apportée par le nouveau système d’information intégré, tenir informés les différents acteurs du réseau CIF de l’état d’avancement du projet, expliquer les éventuels changements à venir, recueillir  les  préoccupations et à y apporter des réponses, entendre  les  besoins, suggestions et propositions d’amélioration, anticiper sur les actions à mener et préparer les prérequis pour la mise en place du nouveau système d’information de gestion.

A l’issue de l’atelier, les participants ont salué l’initiative de l’atelier et ont réaffirmé leur engagement à faire du projet SIG une réussite pour doter le réseau CIF d’institutions financières saines, modernes et conformes.